Site d'Agis auto

garage solidaire saumur

Grande vente de bandes dessinées

A tous les bricoleurs !

Arrivage de peinture toutes couleurs, mat, satin, brillant. Plusieurs tailles de pots de la marque Alpina.
Lots de façade de portes et mobilier de cuisine et salle de bain.
NEUF
En vente au détail et à petit prix samedi 8 novembre de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Courrier de l'ouest du 8 octobre

Pour vous aider au quotidien

Votre maison a besoin d’un grand ménage…et votre jardin fait triste mine...
Nous avons la solution, vous pouvez nous appeler, nous saurons répondre à toutes vos demandes.
  • Ménage, vitres
  • Grand nettoyage saisonnier
  • Repassage, entretien du linge,
  • Bricolage
  • Jardinage et entretien extérieur
  • Aide au déménagement
  • Manutention
Liste non exhaustive, contactez Céline ou Bernard au 02.41.67.74.00 pour plus d’informations ou cliquez ici.

Courrier de l'Ouest du 27 février 2014

Nouveau service

recyclage mobilier pro saumur

Suite à un déménagement ou à un changement, vous recherchez des solutions pour la reprise de meuble ou le recyclage de meuble ?
Depuis le 1er Mars 2013, une entreprise privée ou un établissement public peut s’adresser à un collecteur agréé pour la gestion et le recyclage de ses mobiliers usagés.
Aspire est conventionné Centre de Massification Volontaires (CMV) et collecte vos mobiliers pour la filière Valdelia (éco-organisme agréé de l’état) sur le grand saumurois.
Notre prestation comprend :
-Réalisation d’un inventaire.
-Démontage et évacuation des mobiliers concernés.
-Réemploi dans notre magasin solidaire ou recyclage gratuit (par l’éco-organisme Valdelia).

Journal du Sivert La Salamandre

portrait de Marie Hocdé, encadrante Aspire Magasin

ACCUEIL

Des formations innovantes parrainées par un grand nom

Les personnels en parcours professionnel à Aspire bénéficient actuellement d’une formation du réseau TISSONS LA SOLIDARITÉ parrainé par Monsieur Christian LACROIX.
Cette formation assurée par des professionnels du textile profite à 11 salariés et aborde l’histoire et le marché de la mode, les matières, le conseil de vente, le Visual Merchandising… Lors de ces 10 jours de formation, l’espace textile du magasin est complètement relooké. Les vêtements sont mis en valeur par la création d’espaces dédiés à chaque univers. L’objectif est d’être au plus près d’un magasin de prêt à porter classique tout en proposant des modèles uniques de seconde main, mais aussi occasionnellement l’arrivage de marchandise neuve provenant de dons de grandes marques.
Ces formations permettent aux salariés de gagner en confiance sur leurs compétences et ainsi améliorer leur employabilité. A l’avenir, cette formation débouchera sur un titre professionnel « Employé commercial en magasin textile ». Un plus indéniable dans leur parcours d’accès à l’emploi.
« Voilà une idée formidable et juste, basée sur le recyclage et la seconde ou « énième » vie des matières […] sur une autre façon de consommer, loin des diktats « kleenex » en vigueur et, par-dessus tout, sur la valorisation du savoir-faire de ces femmes […]. Et, au-delà de leur métier, la valorisation de leur propre existence bien sûr. » s’exprime Christian Lacroix sur cette belle initiative dans l’ouvrage Tissons la solidarité (édition Alternatives).

Le CACES, un atout supplémentaire dans le parcours des salariés


Les salariés d’Aspire ont tous la même volonté de travailler et se former à des métiers transposables au secteur marchand.
Aspire dispense des formations dans les domaines des savoirs de base, de sécurité au travail et des modules plus spécifiques en fonction du projet professionnel de chacun. Les formations se déroulent en continu, au plus près des situations de production afin de leur donner des bases sérieuses pour leur avenir professionnel.
Une nouvelle étape dans la formation des salariés
La conduite d'engins mobiles automoteurs de chantiers et d'équipements de levage fait depuis plusieurs années l’objet d’une formation initiale. Le conducteur était en possession d'une autorisation de conduite délivrée par l'employeur.
Le 24 avril dernier, Aspire a fait certifié par un organisme extérieur habilité les connaissances et le savoir-faire pour la conduite en sécurité de ce type d'équipements de ses salariés.
Ainsi, 6 salariés ont obtenu le CACES 3 (certificat d'aptitude à la conduite en sécurité). Il s’agit d’un atout précieux pour ses détenteurs qui peuvent prétendre à des postes dans des secteurs à fort potentiel : chauffeur livreur, magasinier, agent de conditionnement…

Mobilité pour l'emploi

salariés d'agis auto

L’impossibilité d’acquérir ou d’entretenir un véhicule est un facteur important d’exclusion sociale et économique. Le garage solidaire Agis Auto assure dans le saumurois ce service de mobilité des personnes.
Agis Auto, chantier d’insertion d’Aspire, offre la possibilité de faire réparer et entretenir son véhicule par des salariés en accompagnement professionnel encadrés par des techniciens diplômés. En confiant l’entretien de son véhicule à Agis Auto, vous contribuez au maintien d’un service en faveur de l’emploi.
La mobilité pour tous, une nécessité pour le territoire
Pour trouver un emploi, lutter contre l’isolement… un moyen de locomotion est indispensable, et sans emploi, il est difficile d’acquérir une auto. Agis auto offre la possibilité aux personnes disposant de faibles revenus, de disposer d'un véhicule pour seulement huit euros par jour. Pour bénéficier de ce service, il faut pouvoir justifier d’un contrat de travail ou d’une convocation à un entretien d’embauche. Il s’agit d’une solution transitoire intéressante en attendant de pouvoir acheter son propre véhicule.
Donner son véhicule : un geste qui a du sens
Chaque année, 1 600 000 voitures sont vouées à la destruction. Parmi ces véhicules, beaucoup peuvent encore circuler en toute sécurité.
En donnant votre véhicule, vous vous engagez contre les inégalités d’accès à la mobilité. Agis Auto se charge des formalités en préfecture, des réparations, du passage au contrôle technique. Il vous sera remis un reçu fiscal qui ouvre droit à une réduction d’impôts de 66%.
La vente de ces véhicules d'occasion sera ensuite proposée aux bénéficiaires des minima sociaux. La Maison de l'Emploi et Famille Rurale sont habilitées à mettre en place un micro crédit pour les personnes qui le souhaitent.
La solidarité est essentielle en cette période difficile. En donnant une voiture, un scooter, une moto ou un petit utilitaire, vous offrez un nouveau départ pour une famille saumuroise.

Les écoliers visitent Cocagne

ecole de saint macaire jardin de cocagne

Jeudi 12 juin, les classes de maternelle et CP de l'école de Saint-Macaire du Bois sont venues prêter main forte aux salariés du Jardin de Cocagne. Une grande cueillette de légumes, herbes aromatiques et fruits de saison a été effectuée par les enfants sous le contrôle des salariés d'Aspire. Arrivée dans le champ de fraises, on a pu entendre de la bouche d'un petit jardinier "ici, c'est le paradis des enfants !"
Les enfants de Saint-Macaire connaissent bien les légumes Bio du jardin de Cocagne, ils sont servis chaque midi à la cantine de leur école. En fin d'après-midi, chaque enfant est reparti avec le fruit de leur cueillette et un diplôme du petit jardinier.

9 nouveaux lauréats !

Une deuxième session CQP Certification de Qualification Professionnelle Salarié Polyvalent a été organisée les 1er et 2 avril. 9 candidats ont réussi cette épreuve et obtenu la certification.
Sarah, Maëlis et Caroline ont reçu les félicitations du jury. Nos compliments vont également à Jason, Tesfom, Nathalie, Véronique, Claire et Jean.
Leur courage, leur motivation, leur persévérance et leur travail assidu leur ont permis de réussir cette épreuve.
Le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Salarié Polyvalent certifie, pour les salariés en parcours d’insertion, un socle de compétences acquises en situation de production sur les chantiers de l’association.
Mais pour certains salariés, c’est bien d’avantage. Nathalie, salariée du magasin depuis juillet 2012, le passage du CQP lui a redonné confiance : « Maintenant je sais que je suis capable » a-t-elle déclaré lors de la remise des diplômes.
Pour Tesfom, Erythréen arrivé en France en 2009, le CQP était un double challenge : validation des compétences et épreuve de Français. Il lui a fallu beaucoup de volonté et de persévérance pour entrer dans un parcours de formation en français. Son travail auprès de l’ASPFA et les cours de soutien hebdomadaire de Mr Benoit, bénévole d’Aspire lui ont permis de réussir.

Des collégiens investis dans la collecte de textile

collecte de textile

Inspirés par Anjou Vélo Vintage, les jeunes élus du Conseil Général ont choisi de monter une opération autour de la mode vintage. L’idée : organiser une collecte de vêtement dans les collèges pour constituer à partir de celle-ci, une collection vintage pour un défilé de fin d’année.
Ainsi, tout au long de l’hiver, une collecte a été ouverte dans les collèges du saumurois. Le fruit de la récolte a ensuite été trié par les jeunes élus et l’équipe de salariés du tri textile. Un moment de partage apprécié par tous.
Cette action est une bonne manière de sensibiliser les collégiens au développement durable et de transmettre la valeur du don, indispensable aux associations du champ de l’économie social et solidaire.
Le défilé de mode se déroulera dans les locaux du Conseil Général le 2 juillet prochain.

La clause d'insertion, un tremplin vers l'emploi

clauses d'insertion publique

Aspire Service, est éligible à la clause d’insertion sociale des marchés publics. Cette clause permet de réserver du travail à des demandeurs d’emploi.

C’est le cas de Guillaume Provost, 20 ans, titulaire d’un BEP Plombier et électricien embauché par l’entreprise Hervé Thermique : « A ma sortie de l’école, j’ai cherché du travail en vain pendant un an, faute d’expérience. Avec Aspire Service et les heures d’insertion, j’ai découvert l’entreprise, un nouveau monde, pour lequel je me sens maintenant prêt. »
Fort de cette expérience , Guillaume occupe aujourd’hui le poste d’agent de maintenance de l’hôpital de Doué la Fontaine.

Céline Auvinet, encadrante technique : « La clause permet aux salariés d’acquérir pour les plus jeunes une première expérience dynamisante, et valorisable sur leur CV, d’une durée généralement significative et donc financièrement motivante pour eux et nous permettant de les accompagner sur leur projet dans la durée ». Pour les plus âgés, la clause peut permettre un réel transfert de compétences afin de définir une nouvelle orientation professionnelle.Aspire Service, est éligible à la clause d’insertion sociale des marchés publics. Cette clause permet de réserver du travail à des demandeurs d’emploi.

C’est le cas de Guillaume Provost, 20 ans, titulaire d’un BEP Plombier et électricien embauché par l’entreprise Hervé Thermique : « A ma sortie de l’école, j’ai cherché du travail en vain pendant un an, faute d’expérience. Avec Aspire Service et les heures d’insertion, j’ai découvert l’entreprise, un nouveau monde, pour lequel je me sens maintenant prêt. »
Fort de cette expérience , Guillaume occupe aujourd’hui le poste d’agent de maintenance de l’hôpital de Doué la Fontaine.

Céline Auvinet, encadrante technique : « La clause permet aux salariés d’acquérir pour les plus jeunes une première expérience dynamisante, et valorisable sur leur CV, d’une durée généralement significative et donc financièrement motivante pour eux et nous permettant de les accompagner sur leur projet dans la durée ». Pour les plus âgés, la clause peut permettre un réel transfert de compétences afin de définir une nouvelle orientation professionnelle.


Aspire Service, est éligible à la clause d’insertion sociale des marchés publics. Cette clause permet de réserver du travail à des demandeurs d’emploi.
C’est le cas de Guillaume Provost, 20 ans, titulaire d’un BEP Plombier et électricien embauché par l’entreprise Hervé Thermique : « A ma sortie de l’école, j’ai cherché du travail en vain pendant un an, faute d’expérience. Avec Aspire Service et les heures d’insertion, j’ai découvert l’entreprise, un nouveau monde, pour lequel je me sens maintenant prêt.»
Fort de cette expérience , Guillaume occupe aujourd’hui le poste d’agent de maintenance de l’hôpital de Doué la Fontaine.
Céline Auvinet, encadrante technique : « La clause permet aux salariés d’acquérir pour les plus jeunes une première expérience dynamisante, et valorisable sur leur CV, d’une durée généralement significative et donc financièrement motivante pour eux et nous permettant de les accompagner sur leur projet dans la durée ». Pour les plus âgés, la clause peut permettre un réel transfert de compétences afin de définir une nouvelle orientation professionnelle.
Sophie Piriou : « Les heures d’insertion permettent de remobiliser les salariés, de les amener vers des formations, de susciter des vocations. J’ai en tête l’exemple de deux jeunes salariés ayant bénéficier de ce dispositif : l’un, sans aucune qualification, qui a aujourd’hui validé un Titre Professionnel de plaquiste ; l’autre, en grande difficulté avec l’écrit, a pris des cours d’alphabétisation, a obtenu son permis de conduire et a un projet de formation en plomberie ».
Sophie Piriou : « Les heures d’insertion permettent de remobiliser les salariés, de les amener vers des formations, de susciter des vocations. J’ai en tête l’exemple de deux jeunes salariés ayant bénéficier de ce dispositif : l’un, sans aucune qualification, qui a aujourd’hui validé un Titre Professionnel de plaquiste ; l’autre, en grande difficulté avec l’écrit, a pris des cours d’alphabétisation, a obtenu son permis de conduire et a un projet de formation en plomberie ».


Cocagne, en constante mutation

Le chantier Jardin de Cocagne produit des légumes biologiques depuis 2006 redistribués à ses adhérents sous forme de paniers hebdomadaires. Aspire a fait le choix de diversifier ses activités afin de s’adapter à l’évolution de marché.
Fort d’un savoir-faire en composition de panier, le chantier d’insertion s’est vu confier le conditionnement des paniers de l’association Panier Bio Solidaire. Ainsi, c’est plus de 800 paniers qui sont préparés dans les locaux de Saint-Macaire puis livrés sur les villes de Nantes, Angers, Poitiers, Le Mans...
Ce travail requiert une bonne aptitude physique et une régularité dans l’application de procédures exigeantes : pesée des légumes, contrôle du panier, colisage …
Tous les salariés de ce chantier reçoivent une formation PRAP (Prévention des Risques liées aux Activités Physiques) afin de les amener à adopter les bons gestes et postures et d’optimiser les conditions de travail.
Les salariés du chantier sont des demandeurs d'emploi de longue durée, des bénéficiaires des minima sociaux… qui ont tous la même volonté de travailler et se former à des métiers transposables au secteur marchand (chauffeur livreur, magasinier, agent de conditionnement…).

Aspire engagé dans la certification de ses salariés

Depuis 28 ans, Aspire recrute et forme des hommes et des femmes ayant besoin d’un accompagnement vers l’emploi. Leur parcours professionnel à Aspire doit leur permettre de retrouver des savoir-être tout en maîtrisant des savoir-faire.

Pour cela, un plan de formation individuel est défini prenant en compte le projet professionnel du salarié: des temps de formation en situation de production, des modules de formation en salle et une période d’immersion en entreprise. Ce sont les encadrants techniques pédagogiques et sociaux  qui enseignent les savoir-faire aux salariés. Pour compléter cet apprentissage, des formations sont dispensées par des organismes partenaires.

Dans un soucis d’exigence et pour donner toujours plus de chance à ses salariés, l’association s’est engagée auprès de Chantier école pour qu’à terme la majorité des 120 salariés reparte avec un diplôme : le «Certificat de Qualification Professionnel Salarié Polyvalent». C’est pour le salarié une opportunité de faire valoir des compétences transférables sur d’autres métiers et secteurs professionnels.

 

Il s’agit d’une avancée importante qui  leur permet de gagner en confiance sur leurs compétences afin d’améliorer leur employabilité.                                                                                                                                                                                    

 

Tissons la solidarité : le livre qui fait la fierté de nos salariés

Tissons la solidarité est un réseau qui fédère et anime des structures d’insertion par l’activité économique spécialisée dans la récupération des textiles. Un bel ouvrage vient de paraitre aux éditions Alternatives qui met notre association sur le devant de la scène. L’auteur, Olivier Chartier et son photographe Gilles Leimdorfer ont interviewé cinq femmes, salariées d’Aspire et pris les clichés qui illustrent le livre. Outre ses portraits de femmes, l’ouvrage comporte  une très instructive interview de Martin Hirsch, ancien Haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté et un texte signé Christian Lacroix, partenaire actif dans le projet.

Un grand merci à tous les donateurs sans qui rien ne serait possible !

Il court, il court le vintage... par Jackie Maugère, extrait consacré à Aspire